Développement local


Des microprojets à l’écoute des réalités du milieu.

Les programmes de développement mis en place par plusieurs ONG après l’indépendance ont surtout privilégié le secteur moderne et se sont ainsi détournés du bien-être des populations rurales qui ont encore pour beaucoup des modes de vie peu satisfaisants. Pour avoir tiré des leçons de ces observations, Azimut vise des actions de développement participatif qui respectent les valeurs culturelles du milieu. Pour ce faire, Azimut effectue la promotion de petits projets de valorisation des ressources naturelles et de développement écotouristique, s’assure qu’ils sont menés à terme et qu’ils tiennent compte des réalités économiques et sociales.

Mais comment Azimut compte-t-elle y parvenir ?

  • En accordant une attention particulière à l’observance des règles, des lois, des coutumes, des interdits et des tabous durant la mise sur pied de ces projets.
  • En stimulant chez les individus concernés par ces projets une participation active à leur réalisation. Ils auront certes contribué à les définir puisqu’Azimut les considère comme des partenaires actifs, responsables de l’amélioration de leurs conditions de vie.
  • En restant à l’écoute de la logique interne de la société, de ses systèmes de valeur et des besoins de perfectionnement technique des individus et en se préoccupant de l’adaptation de la population aux innovations proposées.