Restez informé


La société CUITOU : un des gagnants de la subvention Junior MIARY, région DIANA

blog - 18 juillet 2017 1de2Bravo à la société CUITOU, qui vient tout juste d’obtenir un financement de 10 000 $US du programme « Junior MIARY ». Le programme de subventions pour l’entrepreneuriat et l’investissement « Junior MIARY » du Projet Pôles Intégrés de Croissance et Corridors (PIC II), soutient à hauteur de 10 000 $US, des start-up ou entreprises composées majoritairement de jeunes de 16-35 ans.

Financé par la Banque Mondiale, le PIC II est une des actions du Gouvernement Malagasy pour mettre en œuvre le Programme Général de l’État et le Plan National de Développement. Il a pour objectif de soutenir la dynamisation de zones et corridors à fort potentiel de croissance, en stimulant le secteur privé et en développant des secteurs économiques porteurs tels que l’agrobusiness et le tourisme.

blog - 18 juillet 2017 2de2Azimut appuie depuis juin 2016 la société CUITOU dans la création d’une unité de production semi-industrielle de foyers améliorés en argile pour alimenter le marché de la ville d’Antsiranana (Diego Suarez), au nord de Madagascar, et ainsi contribuer à l’amélioration du niveau de vie de la population et à la protection environnementale.

La production actuelle de foyers améliorés en argile à Antsiranana est faite entièrement à main d’homme par deux unités de production artisanale. Bien que créateur d’emplois, le traitement manuel de l’argile (broyage, tamisage, malaxage et mise en moules) est fastidieux et peu valorisant pour le travailleur employé à cette tâche. Il occasionne également des variations dans la qualité du produit qui peut avoir un impact sur la satisfaction des clients et à terme sur les efforts de vulgarisation des acteurs de la Région DIANA.

L’entreprise CUITOU tient à assurer l’excellente qualité de ses équipements de cuisson en mécanisant la production d’inserts céramique et en mettant en place un cahier des charges précis suivant les normes en vigueur.

C’est grâce à l’obtention de cette subvention « Junior MIARY » que CUITOU pourra prochainement acquérir les équipements en vue d’assurer le fonctionnement de son unité de production.

Affaire à suivre !

Lucie Ravit, une volontaire à Antsiranana qui ne chôme pas !

Ablog - 17 juillet 2017 1de2zimut adresse ses remerciements à Lucie Ravit, volontaire au sein de l’ONG Azimut d’avril à juin 2017, pour son travail en appui à la création d’une entreprise de fabrication et de commercialisation de foyers améliorés en argile à Antsiranana. Durant ces trois mois Lucie a défini l’image de marque de cette startup, dénommée CUITOU, afin que celle-ci puisse posséder une identité visuelle précise dans le but de communiquer plus facilement et d’asseoir sa crédibilité auprès de différents acteurs de la Région DIANA (nord de Madagascar).

En s’appuyant sur une analyse du contexte local et de nombreux échanges avec les membres de la start-up, Lucie a créé le logo de l’entreprise, a établi une charte graphique et a réalisé différents supports de communication selon les publics ciblés.

blog - 17 juillet 2017 2de2Lucie a appuyé la start-up dans sa demande auprès de la commune rurale d’Antanamitarana d’un terrain qui servira à implanter l’atelier de production des foyers améliorés. Le document de présentation qu’elle a réalisé sera présenté aux élus d’Antanamitarana dans les premiers jours d’août 2017.

Les travaux réalisés par Lucie ont également permis aux membres de la start-up CUITOU de participer à une réunion de coordination des actions de développement des acteurs de la filière des réchauds améliorés au bureau de la Région DIANA le 12 mai 2017.

Encore une fois, merci Lucie !

Gestion de projets internationaux: cinq étudiantes de l’Université Laval appuient un projet de développement local à Madagascar

blog - 16 juillet 2017 2de2En 2014, une équipe de quatre étudiants du second cycle inscrits à un cours de gestion de projets en développement international et action humanitaire à l’Université Laval de Québec a prêté main forte à l’ONG Azimut pour appuyer une association de mères célibataires dans la commercialisation de ses produits artisanaux (voir billet : Aide d’étudiants québécois : gestion de projets internationaux).

Azimut a été contactée à nouveau en septembre 2016 par un groupe d’étudiants du même cours qui a proposé son aide à distance. Ces étudiants ont été chargés de monter un document de projet pour appuyer la création d’une unité de production semi-industrielle de foyers améliorés en argile dans le nord de Madagascar.

Ce travail s’inscrivait dans un effort pour réduire les impacts de la déforestation des forêts primaires pour la production de charbon de bois, qui constitue le combustible principal utilisé pour cuisiner par la population malgache. L’utilisation d’un foyer amélioré permet une économie en combustible d’au moins 30% par rapport au foyer métallique traditionnel. Du côté environnemental, l’utilisation par un ménage d’un foyer amélioré contribue à éviter la déforestation de 0,2 ha/an.

Le Plan Régional d’Énergie de Biomasse de la région DIANA prévoit la production et la commercialisation au niveau des ménages de la région de près de 60 000 foyers améliorés durant la période 2016 à 2020. Seuls 28% des 33 000 ménages de la ville d’Antsiranana utilisent actuellement un foyer amélioré. L’approvisionnement en foyers améliorés de la ville d’Antsiranana est assuré par deux unités artisanales au rythme de 150 foyers/mois, ce qui ne permet pas de toucher une masse critique des ménages urbains et implicitement d’agir sur la diminution de la déforestation.

blog - 16 juillet 2017 1de2C’est dans l’objectif d’augmenter le nombre de foyers améliorés à diffuser dans la région que s’inscrit ce projet de mise en place d’une unité de production semi-industrielle de foyers améliorés en argile.

Un grand merci à Annie Brodeur-Doucet, Claudia Gamache, Margot Gouilloux, Mathilde Huguet, et Élise Lortie pour ce travail d’envergure qui s’est mérité les félicitations de leurs collègues et de leur professeur !

Une équipe du tonnerre à Azimut !

Élise Lortie, Stephano Boudi et Tertius Rodriguez Belalahy feront équipe de mars à juin 2017 pour mettre sur pied trois outils visant l’engagement des jeunes de la commune urbaine de Diego Suarez dans la protection et la restauration de l’environnement urbain. Ces outils mettront en relation les jeunes avec les leaders environnementaux et socio-culturels qui joueront le rôle de personnes ressources afin d’épauler les jeunes dans la réalisation de leurs activités.blog - 07 avril 2017

Voici une présentation de l’équipe.

  • Élise Lortie

D’origine québécoise, Élise Lortie a déjà voyagé dans plus de 20 pays surtout en Asie du sud-est et en Amérique latine. Elle privilégie les voyages de type routard, voyageant avec son sac à dos, priorisant les moyens de transport locaux afin de s’immerger de la culture locale au maximum. Elle adore aller là où elle peut se délecter des plats cuisinés dans les gargotes de rue. Sa passion pour les voyages et la découverte de nouvelles cultures et sa sensibilité pour les questions environnementales l’ont amené à Madagascar où elle s’est jointe à l’équipe de l’ONG Azimut en février 2017. Son stage chez Azimut lui permettra de compléter sa maîtrise en gestion du développement international et de l’action humanitaire à l’Université Laval (Canada). Elle espère à terme se trouver un emploi où elle pourra mettre à profit ses compétences en gestion de projets. Toujours de bonne humeur, c’est un plaisir de partager un moment avec Élise autour d’un verre ou d’une partie de jeu de société.

  • Stephano Boudi

Stephano est un jeune homme qui sait se tenir occupé ! Impliqué dans trois associations de Diego Suarez (DS Velively, FI.MPI.MA et les Scouts), il poursuit deux cursus universitaires à l’Université d’Antsiranana : un premier en physique-chimie et un second en gestion informatique. Son rêve serait d’obtenir un poste d’ingénieur informatique pour l’État malagasy tout en continuant de vivre ses passions : la musique et l’animation. En effet, connu pour ses qualités d’animateur, il adore travailler avec les jeunes tout en leur transmettant sa passion pour la musique. Son expérience associative et son réseau riche en contact font de Stephano un atout important pour notre équipe. Plein d’humour, il capte bien l’esprit des jeunes et possède une bonne compréhension des dynamiques qui les touchent au sein de la commune urbaine de Diego Suarez. Son stage à Azimut constitue sa première expérience dans le domaine professionnel.

  • Tertius Rodriguez Belalahy

Rodriguez est un étudiant sérieux et investi dans sa quête d’en apprendre toujours plus sur l’environnement et la biologie des êtres vivants de Madagascar, en vue d’obtenir son doctorat. Enthousiaste à l’idée d’effectuer de nombreux voyages, il espère poursuivre ses études de 3e cycle à l’étranger. Pour l’instant, il poursuit son Master en science de la nature et de l’environnement à l’Université d’Antsiranana. Rodriguez a de nombreuses expériences professionnelles et scientifiques dans son carquois en milieu rural et dans les aires protégées de la Région DIANA. Il se passionne pour l’étude des lémuriens, dont de nombreuses espèces sont menacées par la coupe abusive des forêts primaires de la Grande île. Ses années de pratique de l’aïkido lui ont appris rigueur et discipline, deux qualités qu’il met à profit dans les projets qu’il entreprend. Rodriguez possède une excellente connaissance des quartiers de Diego Suarez et les secrets bien gardés de cette ville dynamique.

Des actions pour la jeunesse et l’environnement à Diego Suarez

blog - 22 mars 2017 1de2Depuis février 2016, l’ONG Azimut s’est ralliée aux efforts des nombreux acteurs de la Commune Urbaine de Diego Suarez (CUDS) pour mobiliser la jeunesse diégolaise dans le but de  former une relève de citoyens bénévoles qui s’investiront dans la protection de l’environnement et dans l’amélioration des conditions sociales.

Azimut a amorcé cette démarche en menant d’abord des entretiens individuels avec des personnes ressources. Ensuite en s’appuyant sur les suggestions obtenues de ces personnes ressources, Azimut a constitué un groupe de réflexion pour créer un modèle de collaboration entre différents acteurs de la société et des jeunes de la CUDS. Un groupe de jeunes bénévoles aux capacités renforcées en leadership, en communication, en rétroaction et en techniques d’approche a également été mis sur pied (Voir articles : Billet #1 et Billet #2).

blog - 22 mars 2017 2de2Toute cette démarche a été mise en place pour contribuer à répondre aux nombreuses problématiques de formation d’éco-citoyens (Voir article: Promotion du bénévolat malgache pour la protection de l’environnement : une solution ?) qui ont été soulevées par les acteurs de la commune. Le but d’Azimut n’est pas de se substituer aux programmes ou aux initiatives pour les jeunes déjà en place mais plutôt de réfléchir à un modèle différent inspiré par la base, c’est-à-dire par des citoyens de la Commune.

Élise Lortie, Stephano Boudi et Rodriguez Belalahy, ont pris la relève de ce défi en ce début d’année 2017. Tous les trois stagiaires de l’ONG Azimut, ils se sont donné pour mission de poursuivre les efforts déjà entamés par l’ONG Azimut et ses collaborateurs en 2016 afin de contribuer à l’inclusion des jeunes citadins de Diego Suarez au processus de développement de la région. Au cours des 3 prochains mois ils auront pour tâches de :

  • Développer et diffuser 3 outils d’appui aux jeunes utiles à la réalisation d’activités bénévoles de protection environnementale ;
  • Définir une stratégie de mise à jour de ces outils ;
  • Évaluer l’effectivité de ces outils dans la réalisation d’activités de protection environnementale.