Azimut joins the charter on sustainable tourism

L’ONG Azimut compte parmi les adhérents à la nouvelle charte « La DIANA s’engage pour un tourisme durable ».

C’est Monsieur Richard Bohan, consultant en tourisme durable qui est l’auteur de cette charte qu’il a contribué à implanter dans la région. Il a consacré le mois de mars 2015 à expliquer sa démarche auprès de plusieurs opérateurs touristiques des villes phares de la région. Les 41 adhérents à la charte se sont vu attribuer quelques bonnes pratiques à prioriser au cours des six prochains mois.

Azimut s’est engagée : (1) à consommer du « Charbon vert » (charbon issu des plantations d’eucalyptus) et à sensibiliser son personnel à sa consommation; (2) à s’impliquer dans la lutte contre l’exploitation des mineurs; et (3) à mener une enquête d’opinion auprès de ses hôtes quant à la qualité des prestations touristiques fournies et d’en partager les données avec l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez. Azimut participera avec les autres adhérents de la charte aux journées de ramassage des déchets organisées par la commission de suivi.

Richard Bohan est ravi des premiers résultats : « Il y a eu un véritable engouement pour ce projet de charte qui est encadré par l’Office de Tourisme de Diego Suarez, soutenu par l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM) et appuyé par la GIZ (coopération allemande) et par le Conseil Départemental du Finistère.

La diversité des adhérents à la charte en fait l’une de ses forces. Parmi les adhérents on retrouve des associations, des centres de soins, des centres sportifs et de loisirs, des hôtels, des parcs nationaux, des ONG comme Azimut, des restaurants, des tours opérateurs…

La charte « La DIANA s’engage pour un tourisme durable » a été développée à l’image de la charte « Nosy Be s’engage pour un tourisme durable » mise en place en 2011 dans l’île aux parfums. Le label « Tourisme Durable à Madagascar » servira éventuellement de modèle à l’ONTM pour la mise en place d’une charte nationale.