Plant identification at Montagne des Français

Des représentants de l’ONG SAGE (Service d’Appui à la Gestion de l’Environnement) et du Missouri Botanical Garden, de l’association Jardin du Monde et d’AVUPMA (Association pour la Valorisation et l’Utilisation des Plantes Médicinales à Antsiranana) se sont joints à Azimut et à l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez pour une visite vendredi le 30 juin 2014 de la Nouvelle Aire Protégée d’Ambohitr’Antsingy – Montagne des Français (NAP AA MdF).

Il s’agissait d’identifier les plantes remarquables et indispensables à la mise en valeur des potentialités touristiques de la NAP AA MdF pour élaborer les panneaux d’interprétation du patrimoine culturel et naturel qui émailleront le sentier de découverte du fort d’Anosiravo.

De nombreuses plantes dotées de vertus médicinales ont été repérées. Les fady (tabous) associés, leur spécificité géographique et leur rareté relative ont été dénotés. Quatre représentants du village de Betahitry, village environnant la NAP AA MdF, dont deux guides pisteurs locaux ont contribué leurs informations sur l’historique culturel  de certaines des plantes identifiées.

Une sortie est prévue ce vendredi 6 juin 2014 avec l’Association Ambre pour finaliser de cerner in situ l’emplacement des panneaux sur l’aspect historique du sentier du fort d’Anosiravo.

Welcome to Luciano Velanosy

Nous souhaitons la bienvenue à Luciano Velanosy qui sera de passage chez Azimut d’avril à juillet 2014. Titulaire d’une licence professionnelle en Sciences de la Nature et de l’Environnement de l’Université d’Antsiranana, spécialisation en aménagement des milieux aquatiques et littoraux, Luciano viendra en appui à Corentin Galati, stagiaire d’Azimut et étudiant en Master 2 Mise en valeur du patrimoine, option Gestion de projets à l’Université d’Artois à Arras en France. L’équipe s’intéressera à la valorisation des potentialités touristiques de la Nouvelle Aire Protégée d’Ambohitr’Antsingy – Montagne des Français (NAP AA MdF).

Luciano a travaillé auparavant comme socio-organisateur au sein de l’ONG SAGE (Service d’Appui à la Gestion de l’Environnement) pour la mise en place d’une gouvernance participative pérenne des ressources naturelles de l’Aire Protégée de la Montagne d’Ambre dans le nord de Madagascar. Il a également œuvré au sein de Conservation Internationale comme agent de suivi des ressources biologiques de la mangrove de la baie d’Ambodivahibe.

L’ONG SAGE et l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS) s’intéressent à l’aménagement touristique du circuit Nord de la NAP AA MdF. Ce projet a reçu l’appui technique et financier du Conseil Général du Finistère. L’ONG Azimut coordonne le projet de création d’un sentier d’interprétation et de la formation de guides pisteurs locaux.

Les objectifs du projet visent la promotion des atouts touristiques de la région de Diego Suarez tout en y intégrant la population locale. Une taxe touristique contribuera à la lutte contre l’exploitation illicite des ressources forestières et du patrimoine matériel de la zone.

Meeting with an important actor of mangrove protection

Philippe Fabre et Justine Baoferena, stagiaires Azimut, élaborent un programme de restauration de la mangrove de protection des digues de la Compagnie Salinière de Madagascar.  Ils prévoient la mise en place d’un programme de sensibilisation des populations avoisinantes à un usage rationnel de la mangrove.

Dans ce cadre, Philippe et Justine ont rendu visite à l’ONG BlueVentures à Ambanja le mercredi 7 mai 2014. BlueVentures est une ONG britannique qui collabore avec les communautés locales dans la  protection de l’environnement marin. BlueVentures est installée à Ambanja dans le nord de la grande Ile depuis janvier 2013 où elle anime le projet Blue Forests qui vise la préservation des écosystèmes de mangroves, d’herbiers et de zones humides en faisant appel à des méthodes de gestion et de financement innovantes. Ces habitats constituent des puits de carbone et fournissent de nombreux services aux communautés côtières (charbon de bois, bois de construction, ressources alimentaires…). La visite in situ de Philippe et Justinese justifie par leur désir de tenir compte de l’expérience de BlueVentures.

Philippe témoigne : « Nous sommes actuellement à la recherche d’acteurs de la région de DIANA qui effectuent des activités en lien avec la mangrove de façon à identifier les problématiques rencontrées que ce soit au niveau de l’organisation des campagnes de plantation, des techniques de collecte des graines et de mise en pépinières, de la sensibilisation et de la participation des populations exploitantes. Nous souhaitons connaître les aspects de gestion qui fonctionnent afin de les répliquer ou de les adapter au cas de la CSM. Aude Carro, coordinatrice du projet Blue Forests nous a apporté de nombreux conseils et d’excellentes pistes de réflexion pour la suite de notre projet ».

Justine ajoute : « Nous irons prochainement à la rencontre de la compagnie LGA OSO FARMING, exploitation de gambas dans le nord-ouest de Madagascar, qui gère une équipe environnementale pour nous informer des dynamiques de déforestation de la mangrove sur son territoire d’exploitation ainsi que sur les mesures de surveillance et de sécurité qu’elle adopte ».