Pêche accidentelle ou braconnage ?

Mardi le 29 janvier 2013, Laurène Laham stagiaire Azimut, accompagnée de Monsieur Jerry Raminosoa, Agent de développement de produits de l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS) et de Mlle Julda Milatianjary, animatrice à l’ORTDS, voulait profiter d’une première visite en Mer d’Émeraude pour faire l’état des lieux à propos de la gestion des déchets qui résultent des visites touristiques sur l’ilot Suarez. C’est en visitant la partie sud de l’ilot qu’elle  a aperçu quatre jeunes pêcheurs en train de dépecer deux tortues marines qui se seraient, selon ces derniers, prises dans les mailles de leur filet et se seraient noyées. Les pêcheurs se sont réservé la chair et les œufs avant d’abandonner sur place les carapaces dont la vente est sévèrement réprimée par les autorités.

S’agissait-il de braconnage intentionnel ou de capture accidentelle ? Seuls ces jeunes pêcheurs peuvent répondre à cette question. Les tortues marines sont une espèce fortement protégée certes mais leur chair et leurs œufs sont fort prisés par de nombreuses communautés villageoises du nord de Madagascar.