Relance des activités de l’association Sameva

L’association Sameva a pour mission d’accompagner les mères célibataires sans emploi de la région DIANA dans leur développement personnel et professionnel. Depuis sa création en 2004, Sameva a permis à de nombreuses femmes de retrouver leur dignité au travers de formations en techniques d’artisanat (vannerie, broderie, coupe et couture, créations de bijoux et d’accessoires en noix de coco, etc.). Sameva leur fournit l’accès à un atelier équipé en matériel et outils de production et contribue à améliorer leur situation financière via la commercialisation de leurs produits artisanaux. Au travers de son action l’association souhaite renforcer l’esprit de solidarité entre mères célibataires par l’échange d’expériences et la participation à la vie associative. Sameva a également travaillé de concert avec divers organismes sur des projets d’aide à d’autres publics démunis (handicapés, jeunes en décrochage, femmes en mineurs en prison, femmes paysannes, etc.).

La pérennisation des activités de l’association est aujourd’hui remise en cause par les crises politiques et économiques à répétitions des dernières années qui ont entrainé la diminution des ventes de leurs produits de manufacture locale. Ces évènements qui ne sont pas sans conséquences ont provoqué entre autres la démotivation des membres qu’elle appuie et la perte de financements nécessaires pour entretenir le matériel de couture, pour acheter les matières premières et pour payer le loyer de leur atelier de création.

C’est une équipe forte qui s’est mise sur pied pour tenter de résoudre les problèmes de fond de l’association. Il s’agit de :
– Irène Zafinirina, fondatrice et présidente de l’association Sameva ;
– Louise Degryse, volontaire Azimut ;
– Enrico Eder Botoumamou, volontaire Azimut ;
– Maryse Sahondra Parent, directrice générale d’Azimut ; et
– Faokia Mohamed, directrice de l’ONG CITE à Antsiranana.

Des enquêtes individuelles ont déjà été menées auprès d’une vingtaine de membres de Sameva dans le but de préparer un premier atelier ayant pour objectif la relance des activités de l’association. Celui-ci aura lieu de 19 juillet 2014.

Une volontaire Azimut en appui à l’association Sameva

L’Association Sameva cherche depuis sa création en 2002 des éléments de solution au problème de l’emploi à Diego Suarez. Sameva a été mise sur pied par des mères célibataires qui se sont regroupées pour lancer la confection de produits artisanaux (broderie, vannerie, bijoux, produits alimentaires …) et assurer une formation en coupe et couture de vêtements aux femmes choisies parmi les plus démunies de Diego Suarez. En 2010, l’Association Sameva a lancé une coopérative artisanale d’économie sociale. La volonté de Sameva est de donner à cette action un caractère innovant : créer par le biais de cette coopérative une économie sociale et solidaire en diversifiant  et en valorisant une production qui s’appuie sur les ressources locales.

Sameva est toutefois confronté à un manque criant de visibilité. Les ventes sont faibles, les recettes pour l’association sont en baisse. Les membres bien que toujours présents sont pour certains démotivés. La crise politique et économique des dernières années n’a pas amélioré le sort de l’association.

SAMEVA a besoin d’appui pour redonner vie à leurs projets. Il lui faut tout d’abord assurer la commercialisation des produits et des services de la coopérative en la faisant connaître à l’échelle locale. Les produits d’artisanat à écouler sont d’excellente facture et de conception originale. Une bonne stratégie de marketing s’impose pour pénétrer les marchés, faire face à la concurrence et remotiver les troupes de travail.

C’est le mandat que s’est fixé Louise Degryse, volontaire Azimut, durant les mois de juin à septembre 2014. Louise est de nationalité belge et diplômée d’un Master en Sciences de la population et du développement, option environnement et anthropologie, à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique). Elle possède également un diplôme en Communication sociale, option publicité de l’Institut des Hautes Études des Communications Sociales à Bruxelles et travail depuis novembre 2012 au sein de la Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) en tant que chargé d’étude au sein du département de Marketing stratégique. Louise a toutes les arcs à son carquois pour parvenir à remplir cette mission avec brio. Bienvenue dans l’équipe Louise!

Aide d’étudiants québécois: Gestion de Projets Internationaux

Une équipe de quatre étudiants du second cycle inscrits à un cours de Gestion de Projets Internationaux à l’Université Laval de Québec au Canada va prêter main forte à l’ONG Azimut au courant des prochains mois. C’est l’association SAMEVA de Diego Suarez qui profitera de cet effort conjoint. Robin Larocque Roy, Jean Michael Raharivelo, François Dongmo Jiatsa et Jehana Badouraly vont aider SAMEVA à commercialiser ses produits et à trouver des subventions dans le confort de chez eux au Canada.

Depuis sa création en 2002 par des mères célibataires, SAMEVA est à la recherche de solutions au problème du chômage. SAMEVA qui se consacre à la confection de produits artisanaux (broderie, vannerie, bijoux, produits alimentaires …) assure une formation en coupe et couture de vêtements pour des femmes recrutées parmi les plus démunies de Diego Suarez mais aussi pour des adolescents déscolarisés et des personnes en situation de handicap. Depuis 2010, SAMEVA gère une coopérative artisanale d’économie sociale de caractère innovant : on s’appuie sur les ressources locales tout en privilégiant une visée humaniste.

Suivez-nous sur le blog de l’ONG Azimut au courant des prochains mois pour en savoir plus.