Un nouvel outil pour les guides touristiques de la Montagne des Français à Madagascar

En septembre 2013, 12 charbonniers en provenance des 6 villages bordant la Nouvelle Aire Protégée Ambohitr’Antsingy – Montagne des Français (NAP AA MdF), avaient été recrutés pour assumer un rôle de guide local sur le circuit « Anosiravo » qui appartient à la zone écotouristique Nord de la NAP. L’objectif étant pour l’ONG Service d’Appui à la Gestion de l’Environnement (SAGE), gestionnaire de la NAP, de proposer  aux populations environnantes de nouvelles activités génératrices de revenus pour lutter contre l’exploitation illicite des ressources forestières.

Pour préparer ces nouveaux guides au métier, des formations leur ont été proposées en 2013 et 2014. Bilan fin 2014 : le renforcement des compétences des guides locaux est quasi nul et huit d’entre eux ont abandonné leur poste après seulement 3 mois de pratique. Parmi les raisons  de leur abandon de poste, les guides locaux ont évoqué le problème de communication en français avec les visiteurs, des formations mal adaptées et le manque d’accompagnement par les gestionnaires. Pour améliorer la situation du guidage local en 2015, le SAGE et l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS) se sont associés les compétences techniques de l’ONG Azimut et l’appui financier du Conseil Départemental du Finistère (CD29).

Parmi les mesures mises en place par l’ONG Azimut, cette dernière mettra à la disposition des futurs guides un manuel leur proposant le discours à tenir aux touristes sur le circuit « Anosiravo » incluant cartes et images pour illustrer les explications fournies lors du parcours. Le discours à tenir est présenté de façon simple, aérée, imagée et dotée du vocabulaire nécessaire en langue française. Cet outil permettra d’alléger la tâche des guides et de réduire le coût de leur formation. Des grilles ont été élaborées pour permettre au SAGE et à l’ORTDS d’évaluer la progression des guides et d’adapter en temps réel cet outil de travail.

Pour le SAGE et l’ORTDS, le réel défi réside dans le maintien de la motivation des guides locaux à s’investir dans le métier sur le long terme. L’atteinte de cet objectif repose sur la capacité du SAGE et de l’ORTDS à effectuer un suivi et une évaluation de la performance des guides, à élaborer une stratégie de communication sur la destination, à valoriser le travail des guides locaux auprès des visiteurs et enfin à entretenir un programme d’échange et de communication étroit avec les guides locaux recrutés. Seul hic, les difficultés rencontrées par la compagnie aérienne Air Madagascar compromet la saison touristique 2015. La fréquentaton du circuit « Anosiravo » est en baisse et risque d’affecter la motivation des guides locaux à travailler jusqu’au mois de novembre s’ils ne peuvent justifier un retour d’argent équivalent à leurs anciennes occupations. Bien que la programmation prévisionnelle des formations a déjà été fixé par l’ORTDS, il a été décidé que les activités de formation des guides seront repportés à l’année prochaine.

GOTS, un promoteur du tourisme communautaire à Madagascar

Le Groupement des Opérateurs Touristiques du Sambirano (GOTS) est membre de l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS).  Ce groupement créé en 2010 réunit des hôteliers d’Ambanja, ville du nord-ouest de Madagascar.  Il a pour principal objectif la promotion du tourisme dans la région d’Ambanja et la gestion des droits d’entrée dans les sites touristiques. Dans une perspective de développement durable de la région, le GOTS s’adonne au renforcement des capacités de ses membres et de celles des communautés de la région qui sont les principaux bénéficiaires des retombées des activités touristiques. L’ORTDS et le Conseil Général du Finistère fournissent au GOTS un soutien technique et financier depuis sa création.

Aminatou Diallo, stagiaire de l’ONG Azimut, s’est rendue à Ambanja du 15 au 17 avril 2013 pour rencontrer le GOTS et l’ONG L’Homme et l’Environnement (H&E) avec qui elle collaborera dans l’élaboration d’un plan des aménagements touristiques de la réserve forestière d’Ambohidravy. Elle analysera les impacts sur l’environnement et sur les populations liés à l’implantation des aménagements et proposera des mesures d’atténuation. Aminatou évaluera des circuits touristiques existants de la région du Haut Sambirano en étroite collaboration avec Alain Didisy, animateur auprès du GOTS.

Cette première étape du projet du GOTS s’inscrit dans le programme de renforcement des capacités de ses équipes de travail et dans le transfert de gestion des sites touristiques à promouvoir. En effet les premiers circuits touristiques de la région du Haut Sambirano avaient été développés par un seul tour opérateur de la région, Libertalia Aventure, qui souhaite à présent déléguer la gestion des sites et agir comme consultant.

Recrutement d’un stagiaire malgache en recherche socio-économique

L’ONG Azimut intègre de jeunes malgaches dans les tâches de développement de leur coin de pays, en leur offrant une expérience encadrée pour qu’ils puissent mettre à profit les connaissances acquises au cours de leurs études ou de leur parcours professionnel. Azimut leur permet ainsi d’acquérir des compétences et des attitudes complémentaires dont ils auront besoin pour travailler efficacement.

Josée-Anne Bouchard et Maryse Sahondra Parent, respectivement stagiaire et directrice générale de l’ONG Azimut reçoivent en entrevue une dizaine de candidats qui ont été retenus parmi ceux qui ont postulé pour le poste de stagiaire en recherche socio-économique de la pêche au crabe de mangrove. Le stagiaire malgache embauché participera à l’élaboration de questionnaires d’enquête sur la pêche au crabe dans l’extrême nord de Madagascar et à la réalisation d’entrevues au sein de villages côtiers. Il aidera à la traduction des documents et développera des pistes d’analyse à l’aide des données recueillies.