Les offices régionaux du tourisme collaborent

L’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS) et l’Office Régional du Tourisme de Nosy Be (ORTNB) ont uni leurs forces au mois de juin pour compléter le diagnostic des sites touristiques à vocation communautaire de la région DIANA sur l’île de Nosy Be, l’île aux parfums. L’équipe de travail représentant l’ORTDS a été accueillie chaleureusement par les membres du comité administratif de l’ORTNB. Cette collaboration pour la promotion de sites touristiques reliant Diego Suarez à Nosy Be en passant par Ambanja et Ambilobe est issue de la volonté des deux ORT à collaborer étroitement.

Des représentants de l’ORTNB et de l’ORTDS se rejoindront à Colmar en France du 9 au 11 novembre 2013 pour participer à la 5e édition de Solidarissimo, un salon dédié au tourisme et à l’économie solidaire. Ce salon  réunit une cinquantaine d’exposants provenant d’horizons divers : agences de voyage et notamment le réseau de l’ATES (Association pour le Tourisme Équitable et Solidaire), des organismes impliqués dans la coopération internationale, du commerce équitable… Cette année c’est Madagascar qui sera l’invité d’honneur du salon où il disposera d’un stand de 2000m2. Les deux offices régionaux du tourisme de la région DIANA partageront un même  emplacement dans ce stand pour marquer leur volonté de s’unir pour renforcer leur présence sur le marché touristique français.

Esquisse d’un circuit de tourisme durable à Madagascar

Voici le projet : un tracé de 250 kilomètres reliant l’île touristique de Nosy Be à la 2ème plus grande baie du monde, celle de Diego Suarez, en passant par les deux pôles ruraux d’Ambanja et d’Ambilobe. Sur ce parcours, une palette de 19 sites mettant en vedette les patrimoines socio-culturels et naturels de cette région. Et en surplus, une implication assurée de la population locale… Voilà les principales caractéristiques d’une proposition pour un  circuit de tourisme durable que l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS) projette de mettre en place d’ici 2014.

Clément Corbic, volontaire de l’ONG Azimut, est un des auteurs du design de ce circuit. Il nous fait part de ses constatations à propos de l’activité touristique à Madagascar :

« Actuellement, le tourisme est majoritairement concentré dans le Sud de la Grande île. Tant les tour-opérateurs internationaux que les nationaux dirigent leurs clients vers les circuits du Sud de l’île, qui sont, il faut le dire, plus diversifiés, plus longs et mieux organisés que ceux proposés dans le Nord. Les circuits du Nord sont nombreux mais on n’y retrouve pas encore de circuits de type long-séjour (2 à 3 semaines). L’extrême Nord malgache en particulier souffre du fait qu’on lui ait accolé l’étiquette réductrice d’un tourisme statique de villégiature balnéaire ».

C’est mal connaître les potentialités et opportunités que propose notre région, font remarquer les membres de l’Office Régional du tourisme de Diego Suarez (ORTDS), mais nous sommes forcés de constater qu’il existe une certaine ignorance, liée au manque de promotion efficace de notre part, chez les touristes internationaux. En effet, ces derniers sous-estiment la richesse et la diversité des atouts touristiques du Nord. Ils ignorent pour la plupart qu’il existe des parcs naturels associés à la montagne et à la forêt, et des tsingy enchanteurs… ».

« Dans un souci d’améliorer, de renforcer et de diversifier son offre en termes de tourisme itinérant, l’ORTDS va monter ce nouveau circuit de tourisme durable et se conformer ainsi à la politique de l’État malgache qui préconise ce type de tourisme. »

« Le tourisme durable comme chacun sait est un tourisme basé sur les principes éthiques de la responsabilité et de la solidarité, qui se veut respectueux des patrimoines naturels et socio-culturels d’un territoire. Et ne l’oublions pas, c’est un tourisme qui contribue au développement économique local. »

Arrivée de Clément Corbic, volontaire ONG Azimut

Madagascar a accueilli en juin 2012 dans le cadre de la Foire du tourisme d’Antananarivo les Troisièmes assises internationales du tourisme durable et éthique. Comme chacun sait, ce type de tourisme profite à la population locale, est respectueux de l’environnement et s’intéresse à la culture des pays d’accueil.

Dans le souci d’augmenter les retombées économiques du tourisme pour la population, des initiatives sont prises depuis plusieurs années dans le nord de Madagascar par l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS) et par l’Office Régional du Tourisme de Nosy Be (ORTNB). Ces deux organismes se sont résolument orientés vers la promotion du tourisme solidaire et équitable. L’ONG Azimut s’est associée à cette stratégie et appuie l’ORTDS. Azimut aidera dans la réalisation d’une brochure concernant un nouveau circuit touristique durable de l’extrême nord de l’Île qui mettra en évidence les acteurs locaux impliqués.

Clément Corbic, nouveau volontaire de l’ONG Azimut, prendra les rênes de ce projet pour le mener à terme d’ici la fin du mois de juillet 2013. Il formera équipe avec Monsieur Nino Rabotoarimonjy, responsable du Marketing et des Communications au sein de l’ORTDS et avec Monsieur Jerry Raminosoa, agent de Développement des Produits de l’ORTDS. L’équipe compulsera la littérature disponible sur la promotion du tourisme durable, recensera les sites touristiques à promouvoir, dressera un état des lieux du développement du tourisme durable dans le nord de Madagascar, définira les outils de promotion du circuit, tout cela après la visite des sites et des rencontres avec les différents acteurs. Le circuit sera cartographié sur une carte interactive.

La campagne marketing du circuit sera amorcée par la préparation d’affiches et sera le porte-étendard de la région DIANA au Salon du Tourisme et de l’Économie Solidaire qui se tiendra à Colmar (France) en novembre 2013.