Vers l’élaboration d’une nouvelle stratégie du développement écotouristique de la Nouvelle Aire Protégée Ambohitr’Antsingy – Montagne des Français

En 2014, l’ONG SAGE (Service d’Appui à la Gestion de l’Environnement) a confié le développement et la gestion touristique de la zone nord de la Nouvelle Aire Protégée Ambohitr’Antsingy – Montagne des Français (NAP AA MdF) à l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS). Le SAGE a aussi fait appel à la région Diana, à des partenaires financiers, ainsi qu’aux compétences techniques de l’ONG Azimut pour réaliser la première phase du programme de développement écotouristique de la NAP AA MdF, le circuit Anosiravo.

Dans le cadre du prolongement du partenariat avec l’ONG SAGE et l’ORTDS, dont la volonté est d’étendre l’aménagement de nouveaux circuits à l’ensemble de la NAP, une évaluation du potentiel de développement écotouristique des sentiers et des circuits de la Nouvelle Aire Protégée a été réalisée par l’ONG Azimut d’avril à août 2015. Au total ce sont 11 sentiers et circuits qui ont été visités, cartographiés et analysés selon des critères définis au préalable. Ce travail a été assuré par Monsieur Axel Jumelin et Madame Irène, respectivement stagiaire et volontaire d’Azimut. Ils ont été aidés par le personnel du SAGE, de l’ORTDS et de nombreux membres des communautés villageoises voisines de la NAP.

L’intérêt récent accordé au complexe Ramena (Carte 1) par l’Association Internationale de Développement (IDA/Banque Mondiale) avec la mise en œuvre de la deuxième phase du projet Pôle Intégré de Croissance (PIC2), a donné une  perspective plus large à la mission : dynamiser le développement écotouristique de l’ensemble du complexe Ramena en reliant les circuits existants de la NAP AA MdF à ceux deux autres aires protégées du complexe : la NAP Oronjia et la NAP de la Baie d’Ambodivahibe. La NAP AA MdF fait partie des sites à valoriser dans la région DIANA par le projet PIC2. Ce projet propose de promouvoir et de développer des sites touristiques au sein et dans le voisinage des aires protégées. Le circuit Anosiravo de la NAP AA MdF bénéficiera d’un premier financement pour en améliorer infrastructures et gestion touristique.

Le tourisme a été identifié par le SAGE comme un levier du développement local des villages des alentours de la NAP AA MdF et comme un moyen de lutte contre les pressions anthropiques observées sur les ressources forestières. Le SAGE est d’avis que l’écotourisme ne constitue pas l’unique solution pour résoudre les problèmes de déforestation rencontrés au sein de la NAP et tous les circuits et sentiers n’y sont pas prédisposés. Cette évaluation effectuée par Axel et Irène permettra aux partenaires de cibler les circuits et les sentiers à potentiel de développement touristique pouvant justifier des investissements subséquents et leur servira à élaborer une stratégie de développement écotouristique du site.

Bienvenue à Luciano Velanosy

Nous souhaitons la bienvenue à Luciano Velanosy qui sera de passage chez Azimut d’avril à juillet 2014. Titulaire d’une licence professionnelle en Sciences de la Nature et de l’Environnement de l’Université d’Antsiranana, spécialisation en aménagement des milieux aquatiques et littoraux, Luciano viendra en appui à Corentin Galati, stagiaire d’Azimut et étudiant en Master 2 Mise en valeur du patrimoine, option Gestion de projets à l’Université d’Artois à Arras en France. L’équipe s’intéressera à la valorisation des potentialités touristiques de la Nouvelle Aire Protégée d’Ambohitr’Antsingy – Montagne des Français (NAP AA MdF).

Luciano a travaillé auparavant comme socio-organisateur au sein de l’ONG SAGE (Service d’Appui à la Gestion de l’Environnement) pour la mise en place d’une gouvernance participative pérenne des ressources naturelles de l’Aire Protégée de la Montagne d’Ambre dans le nord de Madagascar. Il a également œuvré au sein de Conservation Internationale comme agent de suivi des ressources biologiques de la mangrove de la baie d’Ambodivahibe.

L’ONG SAGE et l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS) s’intéressent à l’aménagement touristique du circuit Nord de la NAP AA MdF. Ce projet a reçu l’appui technique et financier du Conseil Général du Finistère. L’ONG Azimut coordonne le projet de création d’un sentier d’interprétation et de la formation de guides pisteurs locaux.

Les objectifs du projet visent la promotion des atouts touristiques de la région de Diego Suarez tout en y intégrant la population locale. Une taxe touristique contribuera à la lutte contre l’exploitation illicite des ressources forestières et du patrimoine matériel de la zone.

Montagne des Français: nouvelle mission pour Azimut

La Nouvelle Aire Protégée Ambohitr’Antsingy-Montagne des Français (NAP AA MdF), est un des massifs forestiers de l’extrême nord de Madagascar. Cette aire protégée, située à 7 km à l’est de la ville de Diego Saurez, bénéficie du statut de NAP depuis 2006 selon un arrêté interministériel qui en a confié la protection au Service d’Appui à la Gestion de l’Environnement (SAGE). La NAP AA MdF regorge de potentialités touristiques de par son patrimoine naturel, historique et culturel. Toutefois la pauvreté des habitants de ce coin de pays met un frein au déclenchement d’une dynamique de développement qui en préserverait les richesses naturelles et qui mettrait les paysages d’intérêt touristique à l’abri des détériorations. Des activités dévastatrices de l’environnement y prennent depuis quelque temps de l’ampleur (charbonnage, culture sur brulis, coupes illicites de bois, pillages, chasses et  cueillette…).

Le contexte sociopolitique qui s’est instauré dans le pays depuis 2009 n’a pas été favorable à la mise en œuvre d’un projet d’aménagement de circuits dans les Zones de Services Écotouristiques identifiées par l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS). Ce projet avait pour objectif de freiner la dégradation de cet écosystème forestier. Le SAGE, principal gestionnaire du site, est d’avis que faire connaître le riche patrimoine de cette NAP permettrait d’en augmenter les retombées économiques auprès des populations locales et contribuerait, couplé à d’autres actions de conservation et de sensibilisation, à réduire les pressions anthropiques observées.

Face à cette situation préoccupante, le SAGE, appuyé par l’ORTDS, la région Diana et d’autres partenaires financiers, a décidé de relancer ce projet au début de l’année 2014. Azimut a exprimé son intérêt auprès des gestionnaires de la NAP AA MdF à les appuyer dans la valorisation des potentialités touristiques du site dans un souci d’améliorer les conditions de vie des populations riveraines de la zone.

Corentin Galati, stagiaire Azimut, appuiera la mise en œuvre du projet de développement écotouristique du circuit Nord de la NAP AA MdF. Il travaillera du mois d’avril au mois de juillet 2014 à appliquer le plan d’aménagement établi. Il s’assurera de l’implication des populations locales et du soutien des partenaires techniques et financiers. Il cherchera à valoriser les richesses patrimoniales de l’aire protégée tout en contribuant à la professionnalisation des communautés locales impliquées dans la gestion de ce circuit. Corentin est étudiant à l’université d’Artois (Arras, France) en Master 2, mise en valeur du patrimoine, option gestion de projets.