Relance des activités de l’association Sameva

L’association Sameva a pour mission d’accompagner les mères célibataires sans emploi de la région DIANA dans leur développement personnel et professionnel. Depuis sa création en 2004, Sameva a permis à de nombreuses femmes de retrouver leur dignité au travers de formations en techniques d’artisanat (vannerie, broderie, coupe et couture, créations de bijoux et d’accessoires en noix de coco, etc.). Sameva leur fournit l’accès à un atelier équipé en matériel et outils de production et contribue à améliorer leur situation financière via la commercialisation de leurs produits artisanaux. Au travers de son action l’association souhaite renforcer l’esprit de solidarité entre mères célibataires par l’échange d’expériences et la participation à la vie associative. Sameva a également travaillé de concert avec divers organismes sur des projets d’aide à d’autres publics démunis (handicapés, jeunes en décrochage, femmes en mineurs en prison, femmes paysannes, etc.).

La pérennisation des activités de l’association est aujourd’hui remise en cause par les crises politiques et économiques à répétitions des dernières années qui ont entrainé la diminution des ventes de leurs produits de manufacture locale. Ces évènements qui ne sont pas sans conséquences ont provoqué entre autres la démotivation des membres qu’elle appuie et la perte de financements nécessaires pour entretenir le matériel de couture, pour acheter les matières premières et pour payer le loyer de leur atelier de création.

C’est une équipe forte qui s’est mise sur pied pour tenter de résoudre les problèmes de fond de l’association. Il s’agit de :
– Irène Zafinirina, fondatrice et présidente de l’association Sameva ;
– Louise Degryse, volontaire Azimut ;
– Enrico Eder Botoumamou, volontaire Azimut ;
– Maryse Sahondra Parent, directrice générale d’Azimut ; et
– Faokia Mohamed, directrice de l’ONG CITE à Antsiranana.

Des enquêtes individuelles ont déjà été menées auprès d’une vingtaine de membres de Sameva dans le but de préparer un premier atelier ayant pour objectif la relance des activités de l’association. Celui-ci aura lieu de 19 juillet 2014.