Le nord de Madagascar en photo par Loïc Fasan

Voici quelques clichés de l’extrême nord de Madagascar pris par notre stagiaire et talentueux photographe Loïc Fasan!

Présentation : Étudiant en Master 1 Écologie à l’Université de Paul Sabatier de Toulouse.

Mandat : Étude et valorisation de l’herpétofaune et de l’entomofaune (Lépidoptères, Ensifères et Caélifères) des îlots de la mer d’Émeraude auprès des guides et des touristes dans le but de préserver ces écosystèmes insulaires fragiles.

Durée du mandat : février à mai 2012

Partenaires : Office Régional du Tourisme de Diego Suarez (ORTDS), Conseil Général du Finistère

Loïc Fasan, passionné des insectes et mordu des reptiles!

Huit espèces de reptiles, une vingtaine d’espèces de papillons et dix espèces d’orthoptères…la récolte est riche pour Loïc Fasan, stagiaire Azimut passionné des insectes et mordu des reptiles !

Il nous fait part de ses dernières découvertes sur l’îlot Suarez en Mer d’Émeraude.

« Le lézard Trachylepis elegans est présent dans tous les types de microhabitats de l’îlot Suarez et domine les autres populations de reptiles par sa forte densité. Ce taxon est endémique de Madagascar et se distingue par la présence sur le cou d’une ligne rouge qui est chez le mâle plus large et d’un ton plus intense.

J’ai eu l’occasion d’observer le lézard Cryptoblepharus boutonii sur les falaises rocheuses de l’îlot. Plus discret, les individus de ce taxon descendent à marée basse sur la plage pour s’y nourrir d’insectes, de crustacés et même de petits poissons.

J’ai pu répertorier six autres espèces de reptiles appartenant essentiellement à la famille des « Geckos », une vingtaine d’espèces de papillons appartenant à sept familles différentes et dix espèces d’orthoptères.

Ces premières observations révèlent une forte diversité entomologique sur l’îlot Suarez.
La diversité spécifique des reptiles est toutefois moins importante. Mais ceci n’aurait rien d’étonnant car de nombreuses études indiquent que l’insularité du milieu réduirait fortement les échanges avec la Grande Île située à moins de 4 km de l’îlot Suarez.

Les recherches reprendront le samedi 31 mars sur Nosy Antaly Be, pourquoi pas avec la découverte d’une nouvelle espèce … ».