Screening for diabetes in Diego Suarez

Invitée par l’Association des Diabétiques d’Antsiranana (ADiA), Azimut s’est rendu à la toute récente journée de dépistage du diabète organisée par l’ADiA, l’Association Malgache du Diabète (AMADIA) et le World Diabetes Foundation (WDF). C’est dans une atmosphère détendue qu’un peu plus de 500 Diégolais ont fait tester leur taux de glycémie dans les enceintes de la Croix Rouge de Diego Suarez.

La journée a débuté à 6h30 pour s’achever vers 15h00. Pour certains, il leur a fallu une bonne dose de courage puisqu’ils ont dû patienter, à jeun, jusqu’en après midi pour se faire tester. Pour chaque patient, on a recensé son taux de glycémie, sa taille, son poids, et les autres mensurations standards. Les résultats de chacun lui étaient dévoilés sur place et des spécialistes étaient présents pour renseigner les nouveaux diabétiques à propos des différents traitements disponibles. Ces spécialistes leur ont prodigué conseils et astuces à propos de leur nutrition et les ont orientés vers un programme d’éducation physique et sportive adéquat à leur condition.

Cela fait moins d’un an que l’AMADIA opère dans la région et déjà de nombreuses journées de dépistages ont été organisées à Diego et dans les environs ainsi que dans les villages excentriques.

Il y aurait plus de 500 000 malgaches qui souffriraient du diabète sans avoir été diagnostiqués.

Azimut qui planifie un plan de soutien à l’ADiA, a pu cerner toute l’importance du problème dans la région du nord de l’Île. Un patient diabétique s’est confiée en malgache à la directrice :

« Nous n’avons pas assez de moyens pour acheter de l’insuline, ni même pour effectuer un suivi régulier de notre taux de glycémie. Les médecins traitants sur place nous encadrent comme ils peuvent mais cela se résume souvent par de nombreuses restrictions alimentaires et physiques qui ne nous permettent pas de vivre une vie tout à fait normale ».