Atelier d’animation sur le tri et la valorisation des déchets

Deuxième atelier d’animation dans la cour de l’école primaire de Ramena sur le tri et la valorisation des déchets de l’îlot Suarez en mer d’Émeraude avec la participation des transporteurs et des masseuses qui y travaillent.

Il s’est agi :

  • D’enseigner et d’illustrer les techniques de fabrication de compost à partir de déchets organiques. De donner des indications sur les matières à exclure du compost, celles à éviter pour réduire le risque de mauvaises odeurs. D’indiquer les méthodes d’arrosage et de retournement. Les explications de Monsieur Aristide Hery, animateur bénévole pour l’ONG Azimut, ont été appréciées par les participants dont certains se sont déclarés enthousiasmés par ces techniques si bien exposées. L’animateur a su présenter les étapes de fabrication du compost en les adaptant au milieu local.
  • D’initier par le biais d’un jeu les participants au nouveau système de tri des déchets sur l’îlot Suarez. C’est sous les rires que les joueurs devaient récolter les yeux bandés des déchets éparpillés sur un parcours d’une vingtaine de mètres. Guidés par leurs coéquipiers, ils devaient tout au cours de leur cueillette éviter les obstacles (monticules de sable) avant de déposer les déchets recueillis dans les seaux appropriés : un premier pour les déchets compostables, un deuxième pour les déchets réutilisables, un dernier pour les déchets inutilisables. Ce sont des seaux des mêmes types que l’on retrouve près de la cuisine de chaque paillotte sur l’ilot Suarez.
  • De permettre aux exécutifs de diverses associations d’artisans, comme le CITE et SAMEVA, d’expliquer leur mission et de présenter leurs besoins en matières premières pour la réalisation de produits d’artisanat telles que  cannettes, coques de noix de coco, bouteilles de plastique ou de verre, capsules de boissons gazeuses.

L’atelier s’est terminé par un concours de la plus belle œuvre réalisée à partir de déchets réutilisables rencontrés sur l’îlot Suarez. Des œuvres toutes aussi inventives les unes que les autres ont été présentées : pots à fleurs, rideaux, voitures-jouet, colliers, décorations. Le choix des gagnants s’est fait par la mesure de l’importance des applaudissements accordés par l’assistance.

Les deux chevilles ouvrières de l’atelier, Laurène Laham, stagiaire de l’ONG Azimut et Julda Milatianjary, animatrice à l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez sont  reparties  pleines d’espoir pour la mise en œuvre effective du système de gestion des déchets sur l’Ilot Suarez.