Stage ou bénévolat à Madagascar 202007

Avis de recrutement : stage ou mission bénévole

Responsable de la communication événementielle d’une organisation non gouvernementale à Madagascar

Durée de la mission : 4 à 5 mois plein temps
Lieu d’affectation : Diego Suarez, Madagascar
Début souhaité de la mission : 1er ou 2 trimestre 2020
Acceptation des candidatures : Les candidatures seront examinées sur une base continue et le poste sera comblé dès qu’un.e candidat.e approprié.e sera identifié.e.
Téléchargez la fiche de poste

Contexte

Dans son nouveau plan stratégique 2020-2025, l’ONG Azimut a pour ambition de multiplier les occasions de réseautage, de capitalisation et d’échanges d’expériences au travers d’une stratégie de communication événementielle afin de favoriser une prise de conscience collective et des actions positives en faveur de l’environnement. Azimut dispose d’un grand choix de moyens pour sa stratégie de communication : colloque, expositions, discussions en groupes restreints… Elles seront à définir avec l’équipe sur place suivant les besoins et les attentes formulés.

Mots clés : communication événementielle, ONG

Mission

Sous la supervision d’Azimut, la personne recrutée se verra confier les tâches suivantes :

  • Définir la stratégie de communication événementielle de l’organisation
  • Organiser et coordonner les événements sélectionnés avec l’équipe
  • Élaborer les outils de communication nécessaires
  • Capitaliser sur les expériences de communication événementielle

Profil recherché

Aptitudes et savoir-être :

  • Titulaire d’une formation ou étudiant.e dans une discipline pertinente au mandat offert
  • Excellente connaissance du français
  • Savoir s’adapter à un mode de vie différent et à des conditions matérielles difficiles
  • Maîtriser l’outil informatique et être familier avec les logiciels de la série Microsoft
  • Savoir prendre des initiatives
  • Faire montre d’assurance dans la recherche de solutions
  • Connaître les techniques du brainstorming, de l’étude de cas, des jeux de rôle
  • Savoir développer l’esprit de collaboration et faire partager le plaisir de la créativité
  • Faire preuve d’esprit d’équipe et posséder une bonne capacité d’écoute
  • Pouvoir travailler sous pression, respecter des délais, et gérer les priorités
  • Être souriant, posséder le sens de l’humour, savoir se rendre populaire.
  • Ne pas craindre le manque occasionnel d’eau courante ou d’électricité
  • Savoir s’adapter aux difficultés de communication avec sa famille et ses amis
  • Jouir d’une bonne santé et être en excellente condition physique

Expériences précédentes :

  • Expérience souhaitable de travail à l’étranger
  • Expérience en gestion d’équipe, coordination de projets ou renforcement des capacités
  • Expérience du volontariat (ou du bénévolat)

Contribution et participation

Nous nous appuyons sur la participation et la contribution monétaire des participants pour assurer la pérennisation de nos actions auprès des populations locales. Nous demandons à chacun des participants de prévoir une contribution mensuelle de 650 euros.

La cotisation vous donne accès à…

  • Des repas cuisinés par nos trois charmantes responsables de maison.
  • L’hébergement dans un appartement meublé situé dans le centre-ville de Diego Suarez.
  • Les ressources informationnelles et le matériel nécessaire pour le bon déroulement de votre mission.
  • L’encadrement de votre mission par des responsables formés et compétents.
  • Une caisse permettant de défrayer les frais de communication et de déplacement engagés pour la réalisation de votre mission.
  • Une transparence financière et morale de la part d’Azimut qui publie un rapport annuel.

La cotisation permet de payer…

  • Les salaires des employés et les gratifications des stagiaires locaux.
  • La location des locaux de travail.
  • Les frais de services : eau, électricité, boite postale, Internet, téléphone.
  • Le maintien du site web.
  • L’achat de nouveau matériel nécessaire à la réalisation des missions.
  • L’entretien et le renouvellement du matériel, de l’équipement et des espaces de travail.
  • La participation à des événements nationaux et internationaux.

Le participant doit débourser l’ensemble de ses contributions mensuelles avant son arrivée à Madagascar. Le coût des vols aériens, du visa, de l’équipement personnel, des médicaments et des vaccins est assumé par le participant.

Vous-êtes intéressés ?

Les candidats intéressés sont priés de soumettre le formulaire de candidature, leur curriculum vitae, ainsi qu’une courte lettre de motivation à stages@tous-azimuts.org.

Stage ou bénévolat à Madagascar 202005

Avis de recrutement : stage ou mission bénévole

Responsable de la stratégie marketing d’une startup environnementale et solidaire pour limiter la déforestation à Madagascar

Durée de la mission : 4 à 5 mois plein temps
Lieu d’affectation : Diego Suarez, Madagascar
Début souhaité de la mission : Avril ou mai 2020
Acceptation des candidatures : Les candidatures seront examinées sur une base continue et le poste sera comblé dès qu’un.e candidat.e approprié.e sera identifié.e.
Téléchargez la fiche de poste

Contexte

La déforestation est à Madagascar l’une des plus alarmantes. La demande en charbon de bois des ménages urbains ne cesse d’augmenter, ce qui laisse supposer que ce type d’énergie occupera encore une place importante dans le mix d’énergie de la Grande île au cours des prochaines décennies. Actuellement 90% des ménages urbains ont encore un comportement favorisant le gaspillage du bois-énergie par l’adoption d’équipements de cuisson énergivores. Il s’avère important d’agir dès maintenant en diffusant à large échelle des équipements de cuisson économes appelés foyers améliorés. En effet, l’utilisation par un ménage d’un foyer amélioré permet d’éviter la déforestation de 0,02 ha/an. Azimut souhaite appuyer l’élaboration d’une stratégie de communication et de marketing efficace d’une startup environnementale et solidaire qui commence à produire ce type de dispositif de cuisson alimentaire dans le nord de Madagascar.

Mots clés : marketing, startup, environnement

Mission

Sous la supervision et avec la collaboration d’Azimut, la personne recrutée se verra confier les tâches suivantes :

  • Accroître la notoriété d’une startup environnementale
  • Établir et initier la mise en œuvre de la stratégie de communication et de marketing de l’entreprise
  • Fournir les supports et matériels marketing appropriés
  • Analyser et ouvrir de nouveaux marchés cibles

Profil recherché

Aptitudes et savoir-être :

  • Titulaire d’une formation ou étudiant.e dans une discipline pertinente au mandat offert
  • Excellente connaissance du français
  • Savoir s’adapter à un mode de vie différent et à des conditions matérielles difficiles
  • Maîtriser l’outil informatique et être familier avec les logiciels de la série Microsoft
  • Savoir prendre des initiatives
  • Faire montre d’assurance dans la recherche de solutions
  • Connaître les techniques du brainstorming, de l’étude de cas, des jeux de rôle
  • Savoir développer l’esprit de collaboration et faire partager le plaisir de la créativité
  • Faire preuve d’esprit d’équipe et posséder une bonne capacité d’écoute
  • Pouvoir travailler sous pression, respecter des délais, et gérer les priorités
  • Être souriant, posséder le sens de l’humour, savoir se rendre populaire.
  • Ne pas craindre le manque occasionnel d’eau courante ou d’électricité
  • Savoir s’adapter aux difficultés de communication avec sa famille et ses amis
  • Jouir d’une bonne santé et être en excellente condition physique

Expériences précédentes :

  • Expérience souhaitable de travail à l’étranger
  • Expérience en gestion d’équipe, coordination de projets ou renforcement des capacités
  • Expérience du volontariat (ou du bénévolat)

Contribution et participation

Nous nous appuyons sur la participation et la contribution monétaire des participants pour assurer la pérennisation de nos actions auprès des populations locales. Nous demandons à chacun des participants de prévoir une contribution mensuelle de 650 euros.

La cotisation vous donne accès à…

  • Des repas cuisinés par nos trois charmantes responsables de maison.
  • L’hébergement dans un appartement meublé situé dans le centre-ville de Diego Suarez.
  • Les ressources informationnelles et le matériel nécessaire pour le bon déroulement de votre mission.
  • L’encadrement de votre mission par des responsables formés et compétents.
  • Une caisse permettant de défrayer les frais de communication et de déplacement engagés pour la réalisation de votre mission.
  • Une transparence financière et morale de la part d’Azimut qui publie un rapport annuel.

La cotisation permet de payer…

  • Les salaires des employés et les gratifications des stagiaires locaux.
  • La location des locaux de travail.
  • Les frais de services : eau, électricité, boite postale, Internet, téléphone.
  • Le maintien du site web.
  • L’achat de nouveau matériel nécessaire à la réalisation des missions.
  • L’entretien et le renouvellement du matériel, de l’équipement et des espaces de travail.
  • La participation à des événements nationaux et internationaux.

Le participant doit débourser l’ensemble de ses contributions mensuelles avant son arrivée à Madagascar. Le coût des vols aériens, du visa, de l’équipement personnel, des médicaments et des vaccins est assumé par le participant.

Vous-êtes intéressés ?

Les candidats intéressés sont priés de soumettre le formulaire de candidature, leur curriculum vitae, ainsi qu’une courte lettre de motivation à stages@tous-azimuts.org.

Société civile pour l’environnement à Madagascar : exposé critique d’une campagne par affichage

L’accessibilité, la gestion et la préservation de l’eau douce est un sujet sensible qui engendre beaucoup d’inquiétudes chez les Antsiranais. La plateforme régionale « Mandresy », qui  regroupe plusieurs organisations de la société civile pour l’environnement, a monté à ce propos, en collaboration avec l’ONG Azimut, une campagne par affichage présentée au cours d’événements publics et sur les réseaux sociaux. En voici un exposé critique.

Poster Borne fontaineChoix de la thématique : Mandresy a basé sa campagne sur la thématique « transversale » de l’eau. Elle a donc élargi son sujet principal d’une gestion intelligente des ressources en eau douce à la pollution urbaine, aux feux de brousse, à la destruction de l’écosystème des mangroves et à la déforestation. Prévoir quelques demi-journées de brainstorming et de recherche.

Objectifs de la campagne : Les objectifs de la campagne ont été soigneusement choisis pour refléter les besoins des cibles visées :

  • Engager le débat sur la gestion de l’eau en suscitant des réactions auprès de la population et des autorités concernant les effets de leur comportement sur l’environnement.
  • Proposer à la population et aux autorités des solutions concrètes pour obvier aux problèmes mentionnés plus haut.

Attirer l’attention et éveiller la curiosité des cibles : Mandresy a tenté de mettre en valeur ses posters sur les réseaux sociaux ainsi qu’à l’occasion de sensibilisations dans les quartiers de la commune urbaine, lors d’une conférence-débat grand-public à l’Alliance Française et durant une foire économique sur le parvis de la mairie d’Antsiranana. La présentation des posters aurait permis de capter l’attention des visiteurs et d’initier des discussions autour des problématiques environnementales. Effets inattendus : (1) les illustrations ont attiré l’attention des enfants et (2) la campagne a été relayée et partagée sur Facebook auprès d’internautes répartis sur l’ensemble du territoire malagasy et à l’étranger.

Le ton de la campagne : La campagne de Mandresy a su marier posters, photographies et dessins pour ajouter une touche de réalisme en mettant en scène des situations quotidiennes vécues dans la région DIANA. La campagne s’est voulue humoristique plutôt qu’accusatrice afin de mieux rassembler la population et les autorités dans la résolution des problématiques environnementales. Pour Mandresy, il s’agissait d’une communication qui cherchait à renforcer le lien de confiance et à éviter les controverses inutiles.

Poster Feux de brousseCapacité à mobiliser les compétences requises : Certaines des photographies, prises par des membres de Mandresy, rappellent des décors de la région DIANA. D’autres photos, à distribution libre, ont été glanées sur le site https://pixabay.com/fr/. Enfin une photo a été empruntée au photographe malagasy Pascal Kryl avec son autorisation. La qualité des visuels relève de la collaboration avec un photographe professionnel et un dessinateur d’Antsiranana.

Évaluer l’impact des posters : Évaluer l’impact des affichages auprès du public n’est pas tâche aisée. Une façon de faire consiste à relever et analyser les commentaires des internautes. Mandresy ne s’attendait pas à ce que sa campagne soit autant relayée et partagée sur Facebook auprès d’internautes répartis sur l’ensemble du territoire malagasy et à l’étranger. La qualité des échanges et des questionnements que la campagne a pu susciter lors d’évènements publics ou encore le nombre d’autorités qui ont souhaité en apprendre plus sur l’organisation, le nombre d’individus qui ont manifesté leur intérêt à adhérer à la plateforme sont d’autres critères à considérer.