Financer son stage ou sa mission de bénévolat à Madagascar

Chaque départ pour un séjour à l’étranger est différent. Pour financer votre séjour à Madagascar, tout dépend de votre situation financière et du type de mission envisagée. Découvrez sans tarder quelques astuces pour vous aider à subventionner votre voyage.

1. N’attendez pas le dernier moment !

Pour avoir accès aux bourses et aux autres types d’aide financière, prenez de l’avance. Dès que vous connaissez vos périodes de stage ou la date à laquelle vous souhaitez nous joindre, allez-vous renseigner sur les sources potentielles de financement.

2. Définissez bien votre projet

Plus votre projet sera précis, plus vous aurez des chances de décrocher une bourse. Définissez votre projet de stage ou votre mission de telle sorte qu’il fera le lien entre votre formation et vos ambitions professionnelles.

blog - 18 août 20163. Bourses à la mobilité internationale : étudiants québécois

Bourses pour de courts séjours d’études universitaires à l’extérieur du Québec
Les universités du Québec accordent des bourses aux étudiants qui souhaitent acquérir une expérience à l’internationale. Le programme de bourses pour de courts séjours d’études universitaires à l’extérieur du Québec (PBCSE) du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec (MEES), s’adresse aux étudiants qui souhaitent réaliser un séjour d’au moins deux mois à l’extérieur du Québec.

Université de Montréal (UdeM)
Université du Québec à Montréal (UQAM)
Université de Laval
Université de Sherbrooke (UdeS)
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Les Offices Jeunesse Internationaux du Québec (LOJIQ)
LOJIQ offrent des bourses pour les étudiants du Québec qui souhaitent réaliser un stage à l’international dans le cadre de leurs études. Ces bourses aident les étudiants à financer leur billet d’avion et leur assurance voyage et sont applicables à pratiquement tous les pays du monde. La nature de la bourse et les modalités de participation varient selon la destination. Pour toutes informations sur les critères d’admissibilité et le dossier de candidature, consultez le site web de LOJIQ.

http://www.lojiq.org/participer/soutien-financier/
http://www.lojiq.org/participer/programmes/etudes-et-stages/stages-et-projets-etudiants/

Prochaines dates de dépôt des candidatures : 29 août jusqu’au 20 septembre 2016 à 17h00 pour les départs à partir du 16 décembre 2016 et janvier, février et mars 2017.

4. Bourses à la mobilité internationale : étudiants français

Le CROUS, par l’intermédiaire du CNOUS, propose notamment une aide à la mobilité internationale en provenance du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui est destinée aux boursiers qui effectuent un trimestre ou un semestre à l’étranger dans le cadre de leur cursus. 

5. Organismes publics

Certaines mairies, conseils régionaux ou départementaux en France apportent leur soutien financier pour des stages professionnels ou pour des actions de solidarité à l’étranger aux jeunes de leur région ou de leur département. On peut également y obtenir des informations à propos d’aide disponible dans le cadre de projets précis. Au Québec on peut s’adresser aux députés ou maires d’arrondissement. En échange de l’aide obtenue, on peut proposer aux collectivités territoriales lors de son retour de mission d’organiser soit une exposition photo, soit une intervention dans les écoles ou encore un témoignage dans le bulletin municipal.

Contactez-les, faites-vous connaître, présentez votre projet et demandez les possibilités de financer votre séjour à l’étranger.

6. Entreprises et employeurs

On peut se faire sponsoriser ou aider financièrement par des entreprises qui ont des activités en rapport avec la thématique de la mission envisagée. On peut aussi solliciter l’aide de l’entreprise de son employeur. Les bénéfices que peuvent en retirer ces entreprises sont nombreux, en voici quelques exemples : preuves d’un soutien au développement durable, renforcement du lien salarié-entreprise, motivation des salariés, argument de recrutement, enrichissement de la culture d’entreprise, développement professionnel des salariés.

7. Autres astuces pour financer sa mission à l’étranger

  • Surveillez les pages Facebook des universités : ils font circuler l’information sur les bourses dès qu’ils les reçoivent.
  • Surveillez les sites web des universités et par département : des appels d’offres y sont publiés régulièrement.
  • Bourses offertes pour les enfants de parents travaillant dans des compagnies d’envergure au Québec (p.ex. Bombardier, Bell).
  • Soutien familial.
  • Institutions financières.
  • Financement communautaire (crowdfunding) : le web déborde de possibilités pour financer des projets individuels ou de groupe.
  • Organisez une levée de fond : de nombreuses ressources existent sur Internet pour vous guider ou vous donner des idées.
  • Ministères: Sous forme de bourses pour des objectifs et des publics ciblés.

Financer son stage ou sa mission de bénévolat à Madagascar

Chaque départ pour un séjour à l’étranger est différent. Pour financer votre séjour à Madagascar, tout dépend de votre situation financière et du type de mission envisagée. Découvrez sans tarder quelques astuces pour vous aider à subventionner votre voyage.

1. N’attendez pas le dernier moment !

Pour avoir accès aux bourses et aux autres types d’aide financière, prenez de l’avance. Dès que vous connaissez vos périodes de stage ou la date à laquelle vous souhaitez nous joindre, renseignez-vous sur les sources potentielles de financement. 

2. Définissez bien votre projet

Plus votre projet sera précis, plus vous aurez des chances de décrocher une bourse. Définissez votre projet de stage ou votre mission de telle sorte qu’il fera le lien entre votre formation et vos ambitions professionnelles.

3. Bourses à la mobilité internationale : étudiants québécois

Bourses pour de courts séjours d’études universitaires à l’extérieur du Québec
Les universités du Québec accordent des bourses aux étudiants qui souhaitent acquérir une expérience à l’internationale. Le programme de bourses pour de courts séjours d’études universitaires à l’extérieur du Québec (PBCSE) du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec (MEES), s’adresse aux étudiants qui souhaitent réaliser un séjour d’au moins deux mois à l’extérieur du Québec.

Université de Montréal (UdeM)
Université du Québec à Montréal (UQAM)
Université de Laval
Université de Sherbrooke (UdeS)
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Les Offices Jeunesse Internationaux du Québec (LOJIQ)
LOJIQ offrent des bourses pour les étudiants du Québec qui souhaitent réaliser un stage à l’international dans le cadre de leurs études. Ces bourses aident les étudiants à financer leur billet d’avion et leur assurance voyage et sont applicables à pratiquement tous les pays du monde. La nature de la bourse et les modalités de participation varient selon la destination. Pour toutes informations sur les critères d’admissibilité et le dossier de candidature, consultez le site web de LOJIQ.

http://www.lojiq.org/participer/soutien-financier/
http://www.lojiq.org/participer/programmes/etudes-et-stages/stages-et-projets-etudiants/

Prochaines dates de dépôt des candidatures : 29 août jusqu’au 20 septembre 2016 à 17h00 pour les départs à partir du 16 décembre 2016 et janvier, février et mars 2017.

4. Bourses à la mobilité internationale : étudiants français

Le CROUS, par l’intermédiaire du CNOUS, propose notamment une aide à la mobilité internationale en provenance du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui est destinée aux boursiers qui effectuent un trimestre ou un semestre à l’étranger dans le cadre de leur cursus. 

5. Organismes publics

Certaines mairies, conseils régionaux ou départementaux en France apportent leur soutien financier pour des stages professionnels ou pour des actions de solidarité à l’étranger aux jeunes de leur région ou de leur département. On peut également y obtenir des informations à propos d’aide disponible dans le cadre de projets précis. Au Québec on peut s’adresser aux députés ou maires d’arrondissement. En échange de l’aide obtenue, on peut proposer aux collectivités territoriales lors de son retour de mission d’organiser soit une exposition photo, soit une intervention dans les écoles ou encore un témoignage dans le bulletin municipal.

Contactez-les, faites-vous connaître, présentez votre projet et demandez les possibilités de financer votre séjour à l’étranger.

6. Entreprises et employeurs

On peut se faire sponsoriser ou aider financièrement par des entreprises qui ont des activités en rapport avec la thématique de la mission envisagée. On peut aussi solliciter l’aide de l’entreprise de son employeur. Les bénéfices que peuvent en retirer ces entreprises sont nombreux, en voici quelques exemples : preuves d’un soutien au développement durable, renforcement du lien salarié-entreprise, motivation des salariés, argument de recrutement, enrichissement de la culture d’entreprise, développement professionnel des salariés.

7. Autres astuces pour financer sa mission à l’étranger

  • Surveillez les pages Facebook des universités : ils font circuler l’information sur les bourses dès qu’ils la reçoive.
  • Surveillez les sites web des universités et par département : des appels d’offres y sont publiés régulièrement.
  • Bourses offertes pour les enfants de parents travaillant dans des compagnies d’envergure au Québec (p.ex. Bombardier, Bell).
  • Soutien familial.
  • Institutions financières.
  • Financement communautaire (crowdfunding) : le web déborde de possibilités pour financer des projets individuels ou de groupe.
  • Organisez une levée de fond : de nombreuses ressources existent sur Internet pour vous guider ou vous donner des idées.
  • Ministères: Sous forme de bourses pour des objectifs et des publics ciblés.