Meeting with an important actor of mangrove protection

Philippe Fabre et Justine Baoferena, stagiaires Azimut, élaborent un programme de restauration de la mangrove de protection des digues de la Compagnie Salinière de Madagascar.  Ils prévoient la mise en place d’un programme de sensibilisation des populations avoisinantes à un usage rationnel de la mangrove.

Dans ce cadre, Philippe et Justine ont rendu visite à l’ONG BlueVentures à Ambanja le mercredi 7 mai 2014. BlueVentures est une ONG britannique qui collabore avec les communautés locales dans la  protection de l’environnement marin. BlueVentures est installée à Ambanja dans le nord de la grande Ile depuis janvier 2013 où elle anime le projet Blue Forests qui vise la préservation des écosystèmes de mangroves, d’herbiers et de zones humides en faisant appel à des méthodes de gestion et de financement innovantes. Ces habitats constituent des puits de carbone et fournissent de nombreux services aux communautés côtières (charbon de bois, bois de construction, ressources alimentaires…). La visite in situ de Philippe et Justinese justifie par leur désir de tenir compte de l’expérience de BlueVentures.

Philippe témoigne : « Nous sommes actuellement à la recherche d’acteurs de la région de DIANA qui effectuent des activités en lien avec la mangrove de façon à identifier les problématiques rencontrées que ce soit au niveau de l’organisation des campagnes de plantation, des techniques de collecte des graines et de mise en pépinières, de la sensibilisation et de la participation des populations exploitantes. Nous souhaitons connaître les aspects de gestion qui fonctionnent afin de les répliquer ou de les adapter au cas de la CSM. Aude Carro, coordinatrice du projet Blue Forests nous a apporté de nombreux conseils et d’excellentes pistes de réflexion pour la suite de notre projet ».

Justine ajoute : « Nous irons prochainement à la rencontre de la compagnie LGA OSO FARMING, exploitation de gambas dans le nord-ouest de Madagascar, qui gère une équipe environnementale pour nous informer des dynamiques de déforestation de la mangrove sur son territoire d’exploitation ainsi que sur les mesures de surveillance et de sécurité qu’elle adopte ».

3rd round table – Marine NGO Group in Madagascar

La troisième table ronde des ONG travaillant sur le milieu marin à Madagascar (Marine NGO Group) s’est tenue le 21 octobre 2011. C’est au réputé Café de la Gare de Soarano à Antananarivo, la capitale de Madagascar, que se sont réunis les représentants du WWF, du Wildlife Conservation Society, du Réseau de la Biodiversité à Madagascar (REBIOMA), de l’ONG Blue Ventures de Tuléar, de l’ONG Fanamby, de Conservation International et enfin de Cétamada, l’organisation hôte de cette troisième rencontre. Les rencontres précédentes organisées la première par le WWF et la deuxième par le WCS datent du 14 janvier et du 4 mai 2011.

Ces réunions informelles, initiés par Blue Ventures, ont pour objectif (1) le renforcement de la communication et le partage d’informations et d’expériences entre les différentes ONG travaillant dans le domaine marin ; (2) le renforcement de la coordination des activités ; (3) l’amélioration de la capacité de plaidoyer ; (4) la minimisation de la duplication des efforts.

Invitée, Azimut était cette fois de la partie ! À l’ordre du jour : la présentation de l’ONG Azimut, un résumé trimestriel des activités des ONG présentes à la réunion, une révision de la « matrix of the new fisheries law » suivi d’un débat sur les recommandations des ONG à propos de la loi sur la pêche à Madagascar. La réunion s’est terminée par un aperçu des ONG malgaches qui seraient représentées à la conférence WIOMSA qui se tiendra à Mombasa (Kenya) durant la semaine du 24 octobre 2011.

Cette invitation constitue un pas en avant pour Azimut qui espère pouvoir participer aux prochaines rencontres et développer d’utiles partenariats à Madagascar.