Azimut obtient la bourse « Donella Meadows »

Sélectionnée parmi de nombreux candidats engagés professionnellement dans une organisation travaillant à résoudre les problèmes liés à l’environnement et au développement durable dans leur propre pays, Maryse Sahondra Parent, directrice d’Azimut, a reçu la bourse Donella Meadows pour participer à la rencontre annuelle du Balaton Group qui se tiendra du 11 au 16 septembre 2014 en Hongrie.

Discret mais influent, le Balaton Group est un réseau mondial actif dans les domaines du développement durable et de la pensée systémique. Créé en 1982 par Donella et Dennis Meadows, pionniers de l’écologie et co-auteurs de l’ouvrage The Limits to Growth, le Balaton Group tient une réunion annuelle réunissant une cinquantaine de leaders et de penseurs de la recherche et de la stratégie en matière de développement durable. Ces rencontres se déroulent dans un environnement de collaboration interdisciplinaire, multiculturelle et intergénérationnelle qui favorise le débat et l’apprentissage fondé sur les normes scientifiques les plus élevées, libres de pressions politiques et économiques.

Le thème choisi pour la 33e rencontre est « Les objectifs pour un développement durable auront-ils de l’importance pour la durabilité? ». Avec les efforts internationaux en cours pour définir un nouvel agenda post-2015 pour le développement et des objectifs associés pour un développement durable, apparait une série de questions complexes : Quels seront ces objectifs?  Comment seront-ils sélectionnés et par qui? Comment ces objectifs peuvent-ils nous rapprocher, en tant que planète, à l’atteinte de la durabilité?

Selon le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD), trois des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ont été atteints avant l’échéance de 2015. À Madagascar, l’enquête nationale sur le suivi des objectifs du millénaire pour le développement présenté par l’INSTAT à Diego Suarez le 30 mai 2014 indique que d’ici 2015 la Grande Île n’atteindra pas les OMD en matière de lutte contre la pauvreté (Tribune de Diego Suarez et du Nord de Madagascar – OMD : Madagascar ne les atteindra pas). Le prochain cadre de développement – l’agenda post-2015 – devrait s’appuyer sur les leçons tirées du travail effectué pour réaliser les OMD, qui ont structuré les activités de développement des Nations Unies depuis le Sommet du Millénaire en 2000.

La réunion du Balaton Group de cette année s’unit au processus global actuel de redéfinition du programme de développement mondial post-2015 au travers de la sélection de nouveaux Objectifs pour un Développement Durable (ODD). Les discussions seront orientées afin de faire en sorte que ces objectifs soient vraiment compatibles avec le concept de développement durable. Le Balaton Group cherchera également à examiner les questions de mise en œuvre pour voir comment les ODD pourraient devenir un instrument puissant permettant d’accélérer l’atteinte de la durabilité.

L’équipe au complet d’Azimut, tient à remercier chaleureusement Monsieur Juslin JAONOSY, Directeur du Développement Régional DIANA ainsi que Madame Belmyra SOATOMBO, Coordinatrice des sites touristiques de la mer d’Émeraude et de la Nouvelle Aire Protégée d’Ambohitr’Antsingy-Montagne des Français auprès de l’Office Régionale du Tourisme de Diego Suarez, pour leur soutien en faveur de la candidature de Maryse Sahondra Parent.

Le Markethon : un projet au service de la jeunesse Diégolaise

La région DIANA a adopté en 2013 une politique de développement économique de son territoire (Schéma Régional du Développement Économique) dont l’objectif premier est de contribuer à réduire le niveau de pauvreté rurale et urbaine, en développant des activités qui génèrent de l’emploi et de l’auto-emploi et qui favorisent l’insertion des jeunes dans la vie économique de la Région. Trois activités ont été retenues par la région DIANA dans une volonté de les soutenir :

– Améliorer l’adéquation formation-emploi avec l’appui de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) et la Direction Régionale de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (DRETFP);

Adapter et renforcer l’offre de formation professionnelle des métiers de service, de création artisanale, du tourisme et des nouvelles opportunités d’emploi; et

Développer des outils d’aide à l’insertion des jeunes dans la vie professionnelle tel que l’initiative Mission pour l’Emploi (MPE), projet lancé par l’ONG Maison de Sagesse en 2009.

L’ONG Maison de Sagesse soutient la MPE, structure favorisant l’insertion professionnelle des jeunes de 15 à 30 ans au sein de la Commune urbaine de Diego Suarez. La MPE vient en aide à la jeunesse Diégolaise souvent sortis du système scolaire, sans diplôme et sans qualifications professionnelles en l’accompagnant dans son cheminement d’entrée sur le marché de l’emploi.

Dans le cadre de ces activités, la MPE a organisé, le 20 mars 2014, la 4e édition du Markethon, journée où plus de 160 jeunes se sont mobilisés pour partir à la rencontre des principales entreprises de la ville de Diego Suarez afin de se renseigner sur les emplois disponibles et les qualifications requises par les employeurs. Cet événement a également été l’occasion de favoriser les prises de contacts entre les jeunes demandeurs d’emploi et les entreprises de la place.

Malgré un nombre conséquent de formations proposées par les centres de formation agréés du territoire, les entreprises ont des difficultés à trouver des candidats correspondant au profil qu’elles recherchent.

Les raisons expliquant l’inadéquation entre les formations proposées et les besoins des entreprises est dû à un manque de visibilité des centres de formation sur la réalité de l’activité économique de la commune urbaine de Diego Suarez. Les partenaires économiques et sociaux sont souvent peu associés au pilotage des dispositifs de formation professionnelle et technique. Ceci entraine une vision à courte-vue de l’évolution technologique et économique. En d’autres termes, on constate une absence d’anticipation de la part des partenaires économiques. Diego Suarez se retrouve ainsi, dans une situation où des secteurs porteurs sont en pénuries de main-d’œuvre tandis que d’autres sont « surinvestis ».

Le Markethon, véritable projet d’écoute, d’échange et de collecte de données sur l’emploi à Diego Suarez, devrait permettre d’améliorer la synergie entre formation – demande et offre d’emploi pour les jeunes de la commune. Étaient présent à cet évènement les partenaires de la MPE : la Région DIANA, la Commune Urbaine de Diego Suarez, le Conseil Général du Finistère, le PSI, l’entreprise Orange, la Direction Régionale de la Jeunesse et des Loisirs, la Direction Régionale de la Population et des Affaires Sociales, la Direction Régionale de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, le Service Régional de l’Emploi, la Chambre de Commerce et d’Industrie et Conseil Communal de la Jeunesse.

L’association Azimut qui était présente à la cérémonie de clôture de la journée Markethon remercie la MPE, l’ONG Maison de Sagesse, les bénévoles organisateurs et membres du jury, les entreprises partenaires ainsi que les jeunes participants pour l’organisation de cette magnifique journée.

Aide d’étudiants québécois: Gestion de Projets Internationaux

Une équipe de quatre étudiants du second cycle inscrits à un cours de Gestion de Projets Internationaux à l’Université Laval de Québec au Canada va prêter main forte à l’ONG Azimut au courant des prochains mois. C’est l’association SAMEVA de Diego Suarez qui profitera de cet effort conjoint. Robin Larocque Roy, Jean Michael Raharivelo, François Dongmo Jiatsa et Jehana Badouraly vont aider SAMEVA à commercialiser ses produits et à trouver des subventions dans le confort de chez eux au Canada.

Depuis sa création en 2002 par des mères célibataires, SAMEVA est à la recherche de solutions au problème du chômage. SAMEVA qui se consacre à la confection de produits artisanaux (broderie, vannerie, bijoux, produits alimentaires …) assure une formation en coupe et couture de vêtements pour des femmes recrutées parmi les plus démunies de Diego Suarez mais aussi pour des adolescents déscolarisés et des personnes en situation de handicap. Depuis 2010, SAMEVA gère une coopérative artisanale d’économie sociale de caractère innovant : on s’appuie sur les ressources locales tout en privilégiant une visée humaniste.

Suivez-nous sur le blog de l’ONG Azimut au courant des prochains mois pour en savoir plus.

Une volontaire réunionnaise à Diego Suarez

Le nord de Madagascar est reconnu comme une exception à plusieurs titres pour sa diversité biologique et la variété de ses écosystèmes, mais surtout pour le haut niveau d’endémisme de sa faune et de sa flore autant marine que terrestre. La région DIANA souhaite préserver ce capital naturel en positionnant le tourisme, avec une préférence pour l’écotourisme, comme un vecteur privilégié du développement durable. Cette stratégie s’insère dans le programme de développement de l’Office National du Tourisme : un tourisme durable et éthique qui profite à la population locale, respecte l’environnement et s’intéresse à la culture du pays.

Le site écotouristique de la Mer d’Émeraude, attrait de premier rang de la région DIANA, est l’une des 18 destinations promu par l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez sur le circuit de tourisme solidaire de la région. La flore et à la faune ainsi que la culture associée aux îlots qui la composent ne demandent qu’à être mis en valeur par la création d’un sentier d’interprétation. Plus qu’une simple information, ce parcours adapté se veut ludique et accessible afin de permettre de développer l’attractivité du site dans le but de sensibiliser les visiteurs et les populations locales à sa richesse et à l’intérêt de sa préservation. Le second objectif poursuivi est de favoriser la formation d’une association des guides-pêcheurs et des masseuses qui travaillent en Mer d’Émeraude et qui l’utiliseront comme outil de rappel durant les visites qu’ils organisent. Leurs clients seront ainsi amenés à assurer le respect de l’environnement et des coutumes locales.

L’ONG Azimut qui appuie depuis 2012 le Comité de Gestion Communautaire du site touristique de la Mer d’Émeraude a déjà effectué le mandat suivant : monter un programme de formation des guides-pêcheurs, lancer un programme de gestion des déchets et effectuer une étude préliminaire de l’avifaune, l’herpétofaune et l’entomofaune des îlots qui la composent.

Les actions entreprises et les données récoltées seront reprises et valorisées au sein d’un sentier d’interprétation par Mademoiselle Geneviève Barbarin, volontaire Azimut, du mois de février au mois d’avril 2014. Geneviève est diplômée d’un Master 1 en Biodiversité des Écosystèmes Tropicaux à l’Université de la Réunion (DOM, France). Il s’agira pour Geneviève et dans un premier temps de définir le projet d’interprétation selon la spécificité du lieu et en fonction des ressources disponibles, de valider le projet auprès des différents acteurs concernés, de rédiger un cahier des charges précis qui sera soumis pour l’obtention de financements et enfin de former les formateurs locaux à l’accompagnement des visiteurs sur le sentier.

Bienvenu dans l’équipe Geneviève!

Stages et missions de volontariat et d’écovolontariat à Madagascar – 2014

Joignez-vous à l’équipe de l’ONG Azimut dès janvier 2014 pour participer à un stage ou une mission de volontariat en appui technique à des associations et entreprises de Diego Suarez qui travaillent à la protection et à la mise en valeur des ressources naturelles du nord de Madagascar.

Téléchargez notre nouvelle brochure pour tous renseignements complémentaires à propos de notre programme de stages et missions de volontariat à Madagascar.

Stages et missions de volontariat à pourvoir pour 2014 :

Valorisation des potentialités touristiques de la Nouvelle Aire Protégée Ambohitr’Antsingy-Montagne des Français, Madagascar

Résumé : Appui à la mise en œuvre du projet de développement écotouristique du circuit Nord de la Nouvelle Aire Protégée Ambohitr’Antsingy-Montagne des Français. Il s’agira, à partir du plan d’aménagement établi et avec l’implication des populations locales et le soutien des partenaires techniques et financiers, de valoriser les richesses patrimoniales de l’aire protégée.

Téléchargez la fiche de poste : TDR 2014_tourisme MdF.pdf

Stratégie de marketing pour une coopérative Artisanale et d’Économie Sociale, Madagascar

Résumé : Appui à la commercialisation des produits et des services pour un commerce équitable d’une coopérative d’artisans à Madagascar afin de leur permettre de pénétrer les marchés et de faire face à la concurrence. Proposer une stratégie de promotion en tenant compte des ressources financières et humaines et des moyens de communication disponibles sur place.

Téléchargez la fiche de poste : TDR 2014_sameva.pdf

Appui au programme de protection des ressources forestières de la Nouvelle Aire Protégée Ambohitr’Antsingy, Madagascar

Résumé : Appui au projet de création du centre d’accueil et d’interprétation botanique et pédagogique « Kobaby » de la Nouvelle Aire Protégée Ambohitr’Antsingy-Montagne des Français. Promouvoir les activités de conservation et de gestion proposées par les gestionnaires de la NAP afin d’appuyer le développement écotouristique et de sensibiliser le public au patrimoine paysager et botanique de la zone.

Téléchargez la fiche de poste : TDR 2014_centre botanique.pdf

Projet éco-responsable: sensibilisation à l’environnement des jeunes de Diego Suarez, Madagascar

Résumé : Élaborer un programme de sensibilisation à l’environnement pour les élèves du primaire de Diego Suarez. Le programme de sensibilisation projeté proposera de convertir un Jardin Tropical en ville en lieu de sensibilisation des jeunes au développement de cultures maraîchères rentables et au respect de la biodiversité dans les espaces verts urbains. On veut leur proposer une gamme d’éco-gestes quotidiens à adopter (économie d’eau, d’énergie, tri sélectif, …).

Téléchargez la fiche de poste : TDR 2014_jardin tropical.pdf

Contribution à la mise en place d’une stratégie de développement du tourisme de la région de Diego Suarez, Madagascar

Résumé : Contribuer à la mise en place d’un suivi des données statistiques du tourisme de la région DIANA à Madagascar. Le développement du tourisme s’insèrent dans la politique de développement économique de la région DIANA qui a pour premier objectif de contribuer à réduire le niveau de pauvreté rurale et urbaine, en développant des activités qui génèrent de l’emploi et qui favorisent l’insertion des jeunes dans la vie économique de la région. Or la gestion du secteur ne se fait qu’à courte vue du fait du manque de données statistiques fiables concernant le tourisme.

Téléchargez la fiche de poste : TDR 2014_developpement tourisme.pdf

Promotion du tourisme solidaire en Mer d’Émeraude, Madagascar

Résumé : Appuyer les associations locales de guides-pêcheurs et de masseuses du site touristique de la mer d’Émeraude à Madagascar dans la commercialisation de leurs services afin d’assurer à ces personnes un meilleur revenu. La Mer d’Émeraude, attrait touristique de premier rang de la région DIANA, est l’une des 18 destinations que promeut l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez sur le circuit de tourisme solidaire de la région.

Téléchargez la fiche de poste : TDR 2014_promotion mer emeraude.pdf

Valorisation de la faune et de la flore remarquable de l’îlot Suarez à la mer d’Émeraude, Madagascar

Résumé : Appuyer la mise en valeur par la création d’un sentier d’interprétation de la flore et la faune et de la culture associée aux îlots de la Mer d’Émeraude, site écotouristique de premier rang promu sur le circuit de tourisme solidaire de la région Diana. Un des objectifs poursuivi est de favoriser la formation d’une association des guides-pêcheurs et des masseuses qui travaillent en Mer d’Émeraude et qui l’utiliseront comme outil de rappel durant les visites qu’ils organisent. Leurs clients seront ainsi amenés à assurer le respect de l’environnement et des coutumes locales.

Téléchargez la fiche de poste : TDR 2014_sentier interpretation.pdf

Comment postuler?

Les candidats intéressés sont priés de compléter le formulaire de candidature, de soumettre leur curriculum vitae et courte lettre de motivation à stages@tous-azimuts.org.