Une étude de marché peu coûteuse et innovante pour des start-up à Madagascar


blog - 4 août 2017 2de2Mener une étude de marché sur l’utilisation des équipements de cuisson domestiques à l’échelle d’une ville composée de plus de 33 000 ménages requiert du temps et des ressources humaines considérables. Toujours en quête d’innovation et d’inspiration pour des startups rencontrant des contraintes similaires, l’ONG Azimut a décidé de mener son enquête en contactant différents groupements de personnes à travers la ville de Diego Suarez (Antsiranana).

Au total ce sont 436 personnes qui ont répondu à l’enquête, réparties en 20 groupements différents : associations de femmes, centres de formation, et salariés d’entreprises et d’organismes divers.

Chaque groupe rencontré était divisé en deux sous-groupes. L’un composé de personnes utilisant le réchaud amélioré, l’autre de personnes utilisant uniquement un type de réchaud traditionnel. Une fois le matériel d’enquête distribué, un animateur était assigné à chaque sous-groupe pour guider les répondants dans le remplissage des questionnaires et pour répondre aux éventuelles questions.

blog - 4 août 2017 1de2Mission accomplie pour Azimut et la startup CUITOU dans le cadre de cette étude marketing : la taille de l’échantillon obtenu pour une population composée de 33 000 ménages et un risque d’erreur de 5%, apporte un niveau de confiance d’environ 95%.

À présent, il s’agit d’entrer et d’analyser ces données afin de mieux appréhender les habitudes culinaires des ménages de Diego Suarez, leurs préférences sur la gamme de réchauds proposés sur le marché, et leurs craintes à adopter des équipements de cuisson économes. À l’issu de cette étude, la startup CUITOU espère proposer des produits qui soient conformes aux besoins et aux préférences des ménages de la commune.

Un grand merci est adressé à Félicia Fety, Giorgia Masiello et Mbolanosy Botsilahy, stagiaires bénévoles au sein de l’ONG Azimut pour avoir organisé et mené cette étude avec brio !